Overblog
Editer la page Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
/ / /

« Bang » dans le ciel et boule de feu au-dessus de la Bretagne mardi 21 Juillette au matin : pour les astronomes, c'est une météorite. A Rennes, on va essayer de retracer sa trajectoire. Explications par   Priscilla Abraham, responsable du planétarium de Rennes (Espace des Sciences).

 

 

Qu'est-ce qui était à l'origine du bang et de la boule de feu observée dans le ciel breton mardi matin ?

On ne sait toujours pas avec certitude, mais il est plus que probable qu'il s'agissait de la chute d'un corps céleste. On penche pour une météorite de belle taille qui a formé un bolide en entrant dans l'atmosphère.

Un « bolide » ? Qu'est-ce que c'est ?

On appelle bolide la traînée lumineuse dégagée par la roche au frottement de l'air. Plus la météorite est grosse, plus la boule de feu qui l'entoure est volumineuse. Et plus elle a de chance de se briser en tombant. La violence de la chute fait tellement chauffer et vibrer la roche qu'elle finit par imploser en vol. D'où le « bang » entendu...

Sait-on où est tombée la météorite ?

Si elle s'est désagrégée, il est probable qu'il n'en reste que des poussières, d'infimes débris, et donc aucune trace au sol. Des petits morceaux, peut-être... Tout dépend de sa taille, de sa vitesse, de son angle de pénétration dans l'atmosphère et de l'altitude à laquelle est s'est désintégrée. C'est ce qu'on essaye de déterminer.

Comment faites-vous ?

On peut y arriver grâce aux témoignages. On a commencé à en sélectionner quelques-uns parmi la multitude d'appels qui ne cessent de nous parvenir depuis mardi matin : une géologue à Bourgbarré, des astronomes amateurs à Plélan-le-Grand, Paimpont et Saint-Brieuc... On va leur demander de se remettre à l'endroit où ils se tenaient quand ils ont aperçu la météorite et de nous indiquer la trajectoire qu'ils l'ont vu décrire, juste en tendant le bras. En recoupant ces indications, même approximatives, on devrait pouvoir mesurer l'angle de pénétration dans l'atmosphère.

Et pour la taille ?

Il est très très difficile d'évaluer la taille réelle d'un objet dans le ciel. Parmi les appels reçus, quelqu'un m'a affirmé avoir vu une boule de feu de la taille de la lune alors qu'un autre me soutenait que c'était gros comme une balle de tennis. Des gens sont persuadés que le phénomène s'est produit tout à côté de chez eux parce qu'ils ont vu le bolide disparaître derrière le rideau d'arbres de leurs jardins, sans percevoir la fin de sa course. Il est tout à fait possible que tout cela se soit déroulé à des centaines de kilomètres, quelque part au-dessus de l'Atlantique.

Qu'est-ce que ça apportera à la recherche d'en savoir plus sur ce qui s'est passé ?

Ça ne fait pas évoluer la science, mais ça permet de mieux connaître ces phénomènes. Les fragments de météorites peuvent nous apprendre des choses sur la formation du système solaire. On en manque. Les amateurs étant prêts à payer des sommes phénoménales pour s'en procurer, elles font l'objet d'une véritable chasse au trésor. Ce commerce met malheureusement la plupart des météorites retrouvées sur terre hors de portée des scientifiques...

 

Recueilli par Stéphane VERNAY.
boule de feu Paris 21 octobre 2011 vers 21h05

Bonjour, Nous avons pu observer une boule de feu d'un balcon du 18eme arrondissement orienté sud sud-ouest. Cette boule, à la trajectoire quasi horizontale, se dirigeait vers est, nord-est. Sa course a duré 4 à 5 secondes et sa dimension était bien plus grosse qu'un avion, avec une traînée d'environ une fois et demi son diamètre, le tout de couleur orangé. Elle s'est ensuite désintégrée avec de petites projections. C'était vraiment beau et surprenant. S'agit-il d'une météorite, d'un débris satellite? Merci à vous.

Partager cette page
Repost0