Overblog
Editer la page Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
/ / /

 

Les allergies alimentaires :

 

Les allergies alimentaires, encore appelées hypersensibilités ,touchent quotidiennement la population mais pourtant, peu de personne en ont connaissance. Chaque année en France les allergies alimentaires font entre 50 à 80 morts (mort causée par un choc anaphylactique) et 7 % de nos enfants sont touchés par ce phénomène.

Ces allergies peuvent être provoquées par des aliments courants mais aussi par des additifs alimentaires

que l’on trouve dans les produits industrialisés.

Que produisent ces allergies sur notre système immunitaire ? Quels sont les symptômes pouvant nous faire penser à une allergie alimentaire, quels sont les allergènes possibles ? Comment prévenir l’allergie ou l’intolérance alimentaire ?

Ce sont des questions qu’on se pose et que je vais essayer au mieux de vous y répondre.

 

 

 

                  Lorsqu’on parle d’allergie alimentaire, c’est toute une suite de réaction du système immunitaire qui se déclenche. C’est une réaction démesurée et exagérée du système immunitaire qui se produit au contacte (plus de 10 min) avec l’aliment ou par ingestion de cette nourriture. Face à cette agression, les allergènes (ce qui rend l’aliment allergique) sont confrontés à nos défenseurs : les globules blancs, qui «  s’emballent  un peu » demandent à d’autres globules blancs de venir en renfort (d’où la présence d’immunoglobuline E ou G dans le sang). La réaction peut menée un choc anaphylactique : c'est-à-dire la chute de la tension artérielle, la perte de conscience et éventuellement le décès, en quelques minutes. Néanmoins, sans aller jusqu’au choc, on peut ressentir quelques symptômes qui pourraient nous signaler une éventuelle allergie. C’est pourquoi il est toujours important d’écouter et d’apprendre à écouter son corps.

 

Allergie-alimentaire-ECZEMA.jpgLe nez qui coule, les crampes d’estomac ou bien des démangeaisons, des diarrhées, ballonnements, nausées, des troubles de la vision, l’essoufflement, la pâleur, l’étourdissements, accélération du rythme cardiaque sont autant de symptômes qui peuvent faire penser que nous présentons des allergies alimentaires. L’histoire familiale est l’un des éléments les plus prédictifs de l’allergie alimentaire. Les enfants, ayant un parent allergique, ont deux fois plus de risques de développer une allergie alimentaire que les enfants n’ayant pas de parent allergique. Si les deux parents sont allergiques, le risque s’élève entre 4 et 6 fois. L’allaitement maternel pourrait réduire le risque d’allergie alimentaire par rapport aux laits pour nourrissons. Chez les bébés de familles souffrant d’allergies, l’allaitement maternel exclusif pendant 4 à 6 mois semble fournir un degré de protection.

          Les allergènes les plus courant sont les allergies alimentaire à :

la protéines de vache,

aux cacahuètes et noix de pécan,

aux soja,

 aux œufs,

poissons et crustacés,

 à la fraise,

 la moutarde,

 le gluten.

Ces allergies peuvent être recherchées par un allergologue en faisant des test cutanés (sur la peau) ou par prise de sang avec prescription de votre médecine pour le test RAST (radioallergosorbent). Néanmoins ces deux examens ne montrera pas s’il y a une sensibilité donc une intolérance aux aliments mais juste une hypersensibilité.

              Une fois l’examen complet a permis d’identifier le composant incriminé, la seule manière de prévenir l’allergie est de l’éliminer de l’alimentation ou de l’environnement. En cas d’intolérance alimentaire, diminuer les portions peut parfois s’avérer suffisant pour éviter les symptômes. Les meilleures défenses sont aussi la connaissance des aliments nuisibles et la lecture de l’étiquetage alimentaire. L’aide d’un hygiéniste naturopathe peut être utile pour mettre en place un régime d’exclusion mais aussi pour trouver des solutions de substitution pour permettre une vie normale et pouvoir se faire plaisir. Sur les aliments préparés bien lire l’étiquetage. . En cas de doute, mieux vaut préparer les aliments soit même.



               Les allergies alimentaires connues ou non connues peuvent être à l’origine de petits symptômes de la vie courant mais elles peuvent être aussi à l’origines de maladies telles que : l’eczéma, rhinite, asthme, urticaire jusqu'aux hyperactivités des enfants,. Ces allergies peuvent aussi entretenir des maladies beaucoup plus graves. L’alimentation joue pas seulement un rôle nourricier mais peut être à l’origine de la disparition de petits désagréments.

Afin d’aider les personnes souffrants de ces désagréments, en tant d’hygiéniste naturopathe, nous avons aussi un grand rôle pour que alimentation puisse rimée avec gourmandise et bien être. Il est important de dépister ces intolérances alimentaires.

Je propose donc un test d'intolérances alimentaires FIABLE sur 300 aliments pour la somme de 50 Euros à partir d'une mêche de cheveux.

 

 N'hésitez pas à vous renseigner !

 

Le gluten faut-il en avoir peur ? http://videos.france5.fr/video/iLyROoaf2PLK.html

Partager cette page
Repost0