Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
2 novembre 2011 3 02 /11 /novembre /2011 08:45
http://www.ladepeche.fr/article/2011/11/02/1206386-montpellier-a-t-on-trouve-le-secret-de-l-immortalite.html
Publié le 02/11/2011 08:29 | Philippe Rioux
Montpellier. A-t-on trouvé le secret de l'immortalité ?
Les chercheurs de Montpellier ont « rajeuni » des cellules centenaires./Photo d'illustration AFP.
Les chercheurs de Montpellier ont « rajeuni » des cellules centenaires./Photo d'illustration AFP.
Les chercheurs de Montpellier ont « rajeuni » des cellules centenaires./Photo d'illustration AFP.

Des chercheurs de Montpellier viennent de faire une découverte capitale : ils viennent de montrer que le vieillissement des cellules est réversible. Leurs travaux, publiés hier, marquent une étape vers la médecine régénérative pour corriger une pathologie.

Pourra-t-on bientôt ralentir les effets du temps ? Et, tel un docteur Faust ou un Dorian Gray, prétendre à l'immortalité ? On n'en est bien sûr pas encore là, mais des chercheurs de Montpellier viennent de faire une découverte capitale : ils viennent de montrer que le vieillissement des cellules est réversible. Jean-Marc Lemaître, chercheur à l'institut de génomique fonctionnelle - dépendant de l'Inserm, du CNRS et de l'Université de Montpellier 1 et 2 - et son équipe « Plasticité du génome et vieillissement cellulaire » ont travaillé sur des cellules humaines vieilles de cent ans qu'ils ont reprogrammées. C'est ce que l'on appelle la transgénèse.

La manipulation génétique a consisté à introduire in vitro six gènes dans la cellule sénescente à traiter afin qu'elle devienne une cellule souche pluripotente (iPSC), de type embryonnaire. Les cellules ainsi obtenues, capables à nouveau de se reproduire, peuvent se différencier en cellules de tous types : neurones, cellules cardiaques, de peau, de foie…

« Nous les avons en quelque sorte fait faire une marche arrière en les reprogrammant et en effaçant les marques du vieillissement », a expliqué Jean-Marc Lemaître, hier sur Europe 1. Ces cellules reprogrammées peuvent ensuite « produire des cellules fonctionnelles, de tous types avec une capacité de prolifération et une longévité accrue », explique Jean-Marc Lemaître.

Les travaux des chercheurs montpelliérains, qui ont été publiés hier dans la revue spécialisée Genes & Development, ouvrent la voie à de nouveaux traitements des maladies. « Cela ouvre un monde nouveau, tant en matière de médecine régénérative que de thérapie cellulaire. On peut aussi imaginer de pouvoir gommer les maladies liées à la vieillesse », assurait hier à Midi Libre Jean-Marc Lemaître.


Plus forts que les Japonais

Depuis 2007 et les travaux d'une équipe japonaise, les chercheurs savent reprogrammer des cellules. Mais là où les Japonais étaient parvenus à reprogrammer une cellule adulte en cellule souche embryonnaire, les Montpelliérains sont allés plus loin. Avec l'introduction de deux facteurs génétiques (NANOG et LIN28) de plus que leurs collègues, ils ont démontré qu'il était possible de dépasser la sénescence de la cellule, c'est-à-dire son point ultime de vieillissement. Les travaux du Pr Lemaître, basé sur des cellules adultes, évitent par ailleurs toute polémique sur l'utilisation de cellules souches embryonnaires.

Partager cet article
Repost0

commentaires

fermaton.over-blog.com (Clovis Simard,phD) 12/11/2011 11:46



Blog(fermaton.over-blog.com)No.23-THÉORÈME NEVERMORE. L'IMMORTALITÉ ??